Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
13 novembre 2015 5 13 /11 /novembre /2015 19:33

Monsieur François HOLLANDE

Objet : réhabilitation des fusillés

Monsieur le Président,

A la veille des commémorations du 11 novembre je vous sollicite de nouveau pour la réhabilitation des fusillés de la première guerre.

Je ne sais pas si vous avez eu l'occasion de lire l'ouvrage de Christian Rollat sur l'affaire Chapelant, c'est édifiant, l'autorité militaire a voulu se débarrasser de ce jeune lieutenant. Et depuis le 11 octobre 1914, date de son exécution, tout a été fait pour que la vérité ne soit jamais connue. Ce chef de corps, le lieutenant colonel Didier qui commandait le 98ème régiment d'infanterie était au dire de plusieurs témoins, un alcoolique surexcité, qui menaçait sans raison de faire fusiller tel ou tel.

Léonard Leymarie, que vous connaissez bien, eut en face de lui le colonel Jullien, un officier qui n'a pas toujours été bien noté comme l'indiquent, Gilles Quincy et Michel Agnoux dans leur ouvrage consacré à ce fusillé.

J'ai travaillé sur la répartition des fusillés par division et curieusement il y a des divisions où le nombre de fusillés est élevé et d'autres où il n'y en a pas eu. Il y a des généraux qui ont fait fusiller des hommes alors qu'ils commandaient des divisions différentes.

Que dire des officiers supérieurs qui ont demandé de traduire un soldat devant un conseil de guerre et en même temps ont désigné les membres de ce même conseil de guerre, des officiers ou sous-officiers du même régiment. Le lieutenant colonel Didier aurait dit à son subordonné le commandant Gaube, président du conseil de guerre, " Vous entendez Gaube, il faut me le fusiller ".

Où est l'impartialité ?

Que dire de ce jeune soldat, Louis Lévy, fusillé en 1915 pour abandon de poste, et pour lequel le Rabbin qui l'a assisté, écrira des années plus tard : " j’ose jurer que si il n’avait pas été juif il n’aurait pas été poursuivi et traduit devant le conseil de guerre". En plus Louis Lévy n'avait pas toute sa tête.

A Roucy, quatre soldats ont été fusillés suite à l'échec d'une offensive alors qu'ils n'étaient pas plus coupables que leurs voisins de tranchée. S'ils avaient été sous les ordres du général qui les commandait habituellement ils n'auraient jamais été fusillés car celui-ci, le général Grossetti, quand il a repris le commandement de sa division, a limogé les officiers qui avaient fait exécuter les quatres de Roucy.

Tous ces éléments, pour vous dire que ces hommes qui ont été fusillés, au-delà du fait que l'on peut remettre en cause le motif de la condamnation (abandon de poste, refus d'obéissance …) ont pu être exécutés pour d'autres raisons, parfois simplement parce qu'ils étaient commandés par un officier dont l'intégrité pouvait être remise en question, comme évoqué dans les cas ci-dessus. Face à un autre chef de corps, un autre général de division … ils n'auraient pas été exécutés. C'est injuste et ne pas les réhabiliter est une double injustice.

De plus, se termine l'année la plus meurtrière, celle où un grand nombre de pauvres "types", des paysans, des ouvriers, des artisans … ont été sacrifiés sans scrupules par des généraux avides de promotions qui n'avaient pas la moindre considération pour ces hommes. Alors vous, homme de Gauche, profitez de la commémoration de la fin de cette année 1915 pour reconnaitre que des innocents ont été assassinés.

Dans l'attente de votre réponse, veuillez agréer, Monsieur le Président, mes très sincères salutations.

Le Mans, le 1er novembre 2015

Eric Viot

Partager cet article

Repost 0

commentaires

VIGIE 14/11/2015 08:42

Au lendemain d'une tragédie qui bouleverse le monde avec des centaines de morts ou de blessés, victimes innocentes d'actes criminels, une décision de réhabilitation par l'Etat incarnée par le Président de la République des fusillés pour l'exemple tels que CHAPELANT, démontrerait la véritable volonté de la Nation d'agir contre la cruauté d'individus ne respectant pas d'autres, victimes innocentes.

Présentation

  • : Le blog d' ERIC VIOT
  • Le blog d' ERIC VIOT
  • : Ce blog a pour but de présenter mes recherches sur la première guerre mondiale (guerre 14 18), mon roman ainsi que ma position concernant la réhabilitation des fusillés pour l'exemple et mon dernier ouvrage "Fusillés non réhabilités".
  • Contact

MES VIDEOS

Ma position sur la réhabilitation des fusillés de la première guerre (sur le site du centenaire) :

 

http://centenaire.org/fr/interview/les-fusilles-la-position-deric-viot

 

Invité d'une émission de LMTV (Télévision du Mans) :

 

http://www.dailymotion.com/video/x16wsy5_intensement-sarthois-eric-viot-blogger-historien_creation

 

Recherche

LES BLESSURES DE L'AME

New couverture livre 001 

Eté 1914, instituteur dans un petit village de province, il prépare son départ pour la guerre.

Il passera quatre ans dans cet enfer à voir mourir de pauvres types. Quatre longues années pendant lesquelles lentement il va sombrer, cherchant le réconfort dans l’alcool.

Contrairement à Georges, son corps ne porte pas les traces de ses blessures ; lui, c’est son âme qui a été meurtrie.

Ni sa femme Lucie, ni son fils Jean, ni ses chères petites têtes blondes, ne pourront lui faire oublier, Soreau, Milcent, Bersod, Minard, André, François et bien d’autres camarades, morts à cause de cette guerre …

 

 

TEMOIGNAGES DE LECTEURS

 

 


A Lire l'article de Jean-François Amary paru dans l'Union Pacifiste 

 

Biographie auteur :

 

Eric Viot, 50 ans, membre d’une association de recherches et études historiques sur la vie des Bretons pendant la grande guerre, passionné par cette période et en particulier par le quotidien des Poilus pendant ce conflit.

POUR ME CONTACTER

viot-eric@orange.fr

 

Par téléphone : 06 86 46 34 25

Pages

POUR COMMANDER MON ROMAN

  Me contacter par messagerie : viot-eric@orange.fr

 

 

François Hollande et les fusillés pour l'exemple

"Vous avez raison, ce serait un beau geste que les maires de gauche de France inscrivent sur les monuments aux morts de leurs communes les noms de ces malheureux" réponse de François Hollande en 2009

RENCONTRE AVEC ERIC VIOT

   

  Conférences et dédicaces

 

  • 11 novembre 2016 conférence et dédicaces à Senlis (60)
  • 15 novembre 2016 à Bagneux (92) conférence et dédicaces
  • 26 novembre 2016 à Saint Hilaire du Harcouët (50) dédicaces
  • 27 novembre 2016 à Brécey (50) dédicaces
  • 10 décembre 2016 à Saint Jamme sur  Sarthe (72) dédicaces
  • 11 décembre 2016 à Ecommoy salon du livre (72)
  • 17 décembre 2016 à Cérans Foulletourte dédicaces (72)

 

 





 

Texte Libre

<!-- Facebook Badge START --><a href="http://fr-fr.facebook.com/people/Eric-Viot/1609277102" title="Eric Viot" target="_TOP" style="font-family: &quot;lucida grande&quot;,tahoma,verdana,arial,sans-serif; font-size: 11px; font-variant: normal; font-style: normal; font-weight: normal; color: #3B5998; text-decoration: none;">Eric Viot</a><br/><a href="http://fr-fr.facebook.com/people/Eric-Viot/1609277102" title="Eric Viot" target="_TOP"><img src="http://badge.facebook.com/badge/1609277102.1254.1517233793.png" width="120" height="174" style="border: 0px;" /></a><br/><a href="http://fr-fr.facebook.com/facebook-widgets/" title="Créez votre propre badge !" target="_TOP" style="font-family: &quot;lucida grande&quot;,tahoma,verdana,arial,sans-serif; font-size: 11px; font-variant: normal; font-style: normal; font-weight: normal; color: #3B5998; text-decoration: none;">Créez votre badge</a><!-- Facebook Badge END -->